Accord avec le Mercosur: Grands défis, en particulier pour la viande suisse

Le Conseiller fédéral Johann Scheider- Ammann a achevé son voyage promotionnel en faveur du libre-échange avec le Mercosur. L’Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort met en garde: Un accord avec le Mercosur représente des désavantages, en particulier pour les producteurs de viande, ceci même dans le segment de haute gamme. L’agriculture des pays du Mercosur évolue dans un contexte de coûts bien inférieurs et un cadre législatif moins dense que le secteur agroalimentaire suisse. Malgré un excellent niveau de formation et la meilleure volonté du monde, les producteurs suisses ne peuvent pas rivaliser avec les producteurs de bœuf argentins ou les producteurs de volaille du Brésil. On ne joue pas dans la même catégorie.

La Suisse doit endosser sa part de responsabilité dans une production alimentaire durable. Elle peut servir d’exemple à l’échelon international. Nous ne pouvons pas exporter tous les problèmes et impacts environnementaux liés à l’alimentation à l’étranger. Nous voulons un secteur agroalimentaire fort et diversifié et non une monoculture d’herbages d’une agriculture spécialisée dans l’exportation de quelques spécialités fromagères.  Cela signifie que nous devons maintenir des conditions cadres fortes qui permettent l’existence en Suisse de filières agroalimentaires complètes, comprenant production et transformation alimentaire.

L’Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort s’engagera, avec ses partenaires, fermement en faveur de conditions cadres fiables permettant d’assurer les places de travail dans la chaîne de valeur ajoutée et un avenir aux exploitations et entreprises du secteur agroalimentaire suisse.

L’Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort (ASSAF) est une union faîtière qui réunit plus de 60 organisations sectorielles et entreprises réparties tout au long de la chaîne de valeur ajoutée. L’ASSAF défend les intérêts communs entre producteurs et transformateurs du secteur agroalimentaire suisse. Elle s’engage pour une agriculture suisse productive et une industrie agroalimentaire forte. Les entreprises et associations sectorielles membres de l’ASSAF génèrent un chiffre d’affaire total annuel de plus de 16 milliards de CHF par an emploient plus 

Renseignements:
Hans Jörg Rüegsegger, Président ASSAF-Suisse, Riggisberg, 079 393 87 50
David Rüetschi, Secrétaire général ASSAF-Suisse, Lausanne, 079 677 82 12

L’Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort (ASSAF) est une union faîtière qui réunit plus de 60 organisations sectorielles et entreprises réparties tout au long de la chaîne de valeur ajoutée. L’ASSAF défend les intérêts communs entre producteurs et transformateurs du secteur agroalimentaire suisse. Elle s’engage pour une agriculture suisse productive et une industrie agroalimentaire forte. Les entreprises et associations sectorielles membres de l’ASSAF génèrent un chiffre d’affaire total annuel de plus de 16 milliards de CHF par an emploient plus de 160'000 personnes.

Mercredi 9 mai 2018